mercredi 29 juin 2016

Ciné #5 : Avant toi de Thea Sharrock



Avant toi de Thea Sharrock (drame, romance)

L'histoireUne charmante petite ville de l'Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l'âme, Louisa "Lou" Clark, 26 ans, n'a aucune ambition particulière. Elle se contente d'enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.

Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d'audace et d'optimisme jusqu'à ce qu'il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n'est plus que l'ombre de lui-même.
Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. (source Allociné)

Casting : Emilia Clark, Sam Clafin, Janet Mc Teer, Matthew Lewis...





Mon avis : il y a quelques semaines, je publiais mon premier article pour vous parler de mon coup de coeur pour le roman Avant toi de Jojo Moyes, j'attendais avec impatience le film !

Il n'est pas parfait, mais j'ai adoré. Alors oui, il manque un tas de choses importantes, le film ne montre pas à quel point ce travail est primordial pour Lou et sa famille, à cause de la crise, son père est au chômage depuis longtemps. La sœur de Lou est gentille alors que dans le roman, elle m'insupportait ! Le film se concentre sur la relation entre Lou et Will. Mais tous les détails qui ne sont pas présents, ne m'ont étonnamment pas manqué, car je connaissais déjà Lou et sa famille, je les comprenais.

Alors j'ai juste profité de voir prendre vie Lou et Will à travers Emilia Clarke et Sam Clafin. Je ne connais pas vraiment Emilia C. (même si je l'ai vu en vrai et j'ai même dansé à côté d'elle haha), je ne regarde pas GOT (je n'aime pas, j'ai le droit !), je l'ai trouvé parfaite pour interpréter Louisa, par contre, elle fait de sacrés trucs avec ses sourcils ! Sam Clafin, je l'aimais déjà beaucoup dans Hunger Games, je l'ai adoré dans Love, Rosie et je l'ai trouvé génial dans le rôle de Will ! Il y a une belle alchimie entre ces deux là. Les seconds rôles ne sont pas en reste, j'ai beaucoup aimé Janet Mc Teer, qui interprète Mme Traynor, l'égoïste Patrick est joué par Matthew Lewis (Neville Londubat !).

J'ai été émue à un tas de reprises, j'ai adoré voir les scènes importantes du roman, comme l'anniversaire de Lou, le mariage, le voyage...

Le film ne montre pas à quel point il a été compliqué d'organiser le voyage, car il faut vraiment penser à tout, il est difficile de faire des activités "normales" avec un fauteuil car il y a un tas d'endroit qui ne sont pas adaptés faute d'installation... 

Le film ne dure que 1h50, des choix ont du être fait, tout semble allait vite, mais comme toujours, dans un film on n'a pas le temps, ils ne pouvaient pas faire durer le film 5 heures ! C'est Jojo Moyes qui a écrit le script, je pense qu'elle a fait du bon travail. Malgré les défauts, les parties pris, j'ai passé un excellent moment, j'ai pleuré, même si je me suis quand même beaucoup retenue ! La BO colle parfaitement ! Je peux vous dire que je l'achèterai en DVD à sa sortie !




dimanche 26 juin 2016

Lecture #5 : La fille de Brooklyn de Guillaume Musso




La fille de Brooklyn de Guillaume Musso (2016)


L'histoire : "Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. 

L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » 
Vous auriez répondu quoi, vous ? 
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire."


Mon avis : je n'avais pas lu de Guillaume Musso depuis au moins 8 ans, à l'époque j'en avais lu 3 ou 4 et j'en avais eu marre, j'avais l'impression de toujours lire la même chose, le même schéma, les mêmes personnage... Du coup je ne m'étais pas penchée sur ses autres romans depuis. Mais lorsque j'ai lu ce petit extrait, ma curiosité a été piquée, j'ai décidé de lui laisser sa chance.

J'ai été très agréablement surprise, je ne m'attendais pas à ça, un bon thriller ! J'ai trouvé le style fluide, l'histoire bien ficelée, des personnages intéressants. J'ai passé un très bon moment, j'avais très envie d'aller au bout. Un roman addictif, on ne s'ennuie pas un instant, quelques moments d'émotions et de tension ainsi que du suspens.

Je pense lire de temps à autre d'autres romans de M. Musso.


16/20

jeudi 23 juin 2016

Ciné #4 : The Witch de Robert Eggers





The Witch de Robert Eggers (épouvante)


Résumé : 1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres… (source Allociné)

Casting : Anya Taylor Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie, Harvey Scrimshaw...







Mon avis : ce film m'intriguait,  je ne savais pas à quoi m'attendre. Alors si vous souhaitez un pur film d'horreur passé votre chemin, pour moi ça n'en est clairement pas un. J'ai lu "le film le plus terrifiant de l'année", non, vraiment. Il y a du bon, voir du très bon dans ce film et du moins bon. Enfin des choses qui ne m'ont pas plus. Je n'avais pas lu le résumé, me contentant d'une courte bande annonce. 

J'ai beaucoup aimé la mise en scène, la lumière, les plans sont très soignés, on sent une certaine tension, la musique présente dès le départ est vraiment angoissante. Je n'ai pas aimé l'aspect religieux, je ne m'y attendais pas, et la religion ça me gonfle rapidement, c'est pas mon truc et forcément il y en a tout le film, mais vraiment ! Le rythme du film est assez lent, le diable s'immisce dans leur vie de façon insidieuse. Je pense que j'aurai aimé s'il y avait eu plus de manifestations vraiment visibles, je ne sais pas comment l'expliquer, mais je trouve que du coup il ne se passe pas grand chose pendant une grosse partie du film. Les acteurs sont vraiment excellents, mention spéciale à Anya Taylor Joy qui joue le rôle de Thomassin et du jeune Harvey Scrimshaw interprète de Caleb. 

L'ambiance est là, une belle photographie mais malheureusement ça ne fait pas tout.



2.5/5

dimanche 19 juin 2016

Tag #1 : Tu préfères...

J'ai vu ce tag sur la chaîne Les Lectures de NiNe que j'adore, je me suis dis que ça serait sympa d'y répondre à mon tour. Ce serait vraiment chouette que vous y répondiez à votre tour dans les commentaires, je suis vraiment curieuse de lire vos réponses.





1- Lire des sagas ou des "one shots" ?

Question assez difficile, j'aime beaucoup lire des one shots mais il y a d'excellentes sagas. Dans l'ensemble je pense avoir lu plus de one shots, quoi que quand je regarde ma bibliothèque... Je lis pas mal de saga en ce moment mais j'aime entrecoupé par des one shots. Au final, je suis incapable de choisir ! Ce qui me plaît dans les sagas, c'est de voir évoluer et grandir des personnages sur une période plus longue. Avec les one shots, j'aime le fait qu'il y a un début et une fin dans un seul roman. 



2- Lire des auteurs féminins ou des auteurs masculins ?

Alors là ! Je lis les deux, ça n'a aucune importance. 


3- Acheter tes livres en librairie ou sur Internet ?


Les deux, sur internet si je sais ce que je veux, mon côté feignasse mais j'adore flâner dans les rayons d'une librairie à la recherche de nouvelles lectures. 


4- Que les livres deviennent des films ou des séries ?

Je dirais plutôt des mini séries, un film ne suffit pas toujours à rendre justice à un roman.



5- Lire 5 pages par jour ou 5 livres par semaine ?

5 pages par jour c'est bien trop peu, ça nous fait 35 pages par semaine, mais 5 livres par semaine, j'en serai bien incapable ou alors je ne sors plus de chez moi, je ne travaille plus !



6- Devenir chroniqueur ou écrivain ?

J'ai toujours rêvé d'être écrivain mais je n'ai pas de talent malheureusement, j'écrivais des histoires quand j'étais enfant et adolescente mais j'ai arrêté depuis bien longtemps alors je dirais chroniqueur. 





7- Ne lire que tes 20 livres préférés tout le temps ou ne lire que des nouveaux livres ?

Lire des nouveaux livres, sans hésitation, 20 livres pour toute une vie, impossible même si ce sont mes préférés, je relis rarement un roman. J'ai relu la saga Harry Potter et Twilight par exemple, ainsi que Si je reste. 


8- Être bibliothécaire ou libraire ?

Je dirais libraire, j'aimerais avoir une librairie/café !


9- Ne lire que ton genre préféré ou lire tous les genres sauf ton préféré ?

Alors là je dirai tout sauf mon genre préféré, je serai incapable je pense de ne lire qu'un seul genre même mon préféré, j'aime varier les plaisirs. Et souvent, un roman mêle plusieurs genres. 





10- Livres papiers ou ebooks ?

J'adore les livres papiers, c'est tellement beau, j'adore ma bibliothèque, même si elle n'est pas assez fournie à mon goût mais j'avoue que j'aime ma Kindle, je ne pourrais plus m'en passer ! Je trouve ça très confortable de lire avec, je ne risque pas d'abîmer mon livre dans mon sac, c'est moins lourd aussi, je peux lire dans le noir, j'adore ça, lire jusqu'à ce que je m'endorme (sans avoir à me lever pour éteindre la lumière). Alors je ne saurai choisir, depuis que j'ai gouté à la Kindle, je ne peux plus vivre sans, mais j'achète toujours des livres papiers. 

mercredi 15 juin 2016

Cinéma #3 : The Neon Demon de Nicolas Winding Refn



The Neon Demon de Nicolas Winding Refn (thriller, horreur)



Résumé : Jessie débarque à Los Angeles, son rêve : devenir mannequin. Elle est tout de suite repérée pour sa beauté et sa pureté. Elle va susciter admiration et jalousie de la part de ses rivales qui feront tout pour lui voler sa beauté. 

Casting : Elle Fanning, Jena Mallone, Bella Heathcote, Abey Lee, Keanu Reeves...

A savoir : le film était en compétition au Festival de Cannes 2016 dans les catégories : Prix du jury, Grand prix et Prix de la mise en scène.




Mon avis : j'étais intriguée par le nouveau film de Nicolas Winding Refn, j'avais plutôt bien aimé Drive. Par contre je n'avais pas été au bout de Only God Forgives, comme quoi Ryan Gosling ne fait pas tout ! J'étais curieuse de découvrir Elle Fanning dans un film de ce genre.

Le film dénonce les coulisses du monde du mannequinat, le culte de la beauté et de la jeunesse (même si personnellement la maigreur n'est pas gage de beauté...). Monde dans lequel il n'y a que du vide où règne la superficialité. Comme on peut s'y attendre avec ce réalisateur, le film est ultra stylisé, trop sans doute, vouloir faire du beau juste pour du beau sans que ça apporte quoi que ce soit à l'intrigue, je ne vois pas l'intérêt. Ce qui est je trouve assez paradoxal, puisque le film dénonce ça.

Elle Fanning est parfaite dans son rôle, elle dégage une beauté innocente, de manière générale, le casting féminin est très bon. Au départ, j'appréciais plutôt Jessie, innocente et naïve, mais elle devient au fur et à mesure vaniteuse et prétentieuse, et je n'ai franchement pas compris tous ses choix. Les personnages sont plutôt intéressants mais pas assez exploités.

Même si j'étais contente de voir Keanu Reeves dans un nouveau rôle (depuis la daube intersidérale qu'a été Knock Knock), son rôle est totalement dispensable !

Je n'ai pas aimé le rythme trop lent, certaines scènes durent plusieurs minutes pour faire joli... Certaines sont là uniquement pour choquer, une en particulier me vient à l'esprit, en rapport avec le personnage de Ruby (je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler), qui n'avait aucun but ! L'une des scènes finales m'a carrément donné envie de vomir...

Pour conclure, malgré une bonne idée, critiquer le mannequinat, certaines scènes très réussies et intéressantes, ça n'est pas suffisant compte tenu des défauts, ça ne suffit pas de faire de beaux plans, si le scénario n'est pas approfondi... 

2/5

dimanche 12 juin 2016

Lecture #4 : The Book Of Ivy & The Revolution of Ivy de Amy Engel


 The Book Of Ivy & The Revolution of Ivy de Amy Engel (2015)

L'histoire : Il y a une cinquantaine d'années, une guerre nucléaire a anéanti la quasi totalité de l'humanité. Une dizaine de milliers de survivants sont réunis et ont élu un président. Chaque année, ont lieu des mariages forcés des adolescents de 16 ans issus des deux côtés de la ville censé garder la ville unie. Mais cette année, c'est au tour d'Ivy, fille du clan rivale du Président, de se marier, elle doit épouser Bishop, fils du Président. Depuis de nombreuses années, elle a été préparée à ça pour accomplir sa mission : tuer Bishop pour renverser le pouvoir. 


Comme toujours, je ne vous dévoilerai absolument rien de l'intrigue.

Mon avis : j'avais tellement entendu parler de cette duologie lorsque le second tome est sorti que j'ai fini par me laisser tenter. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, le résumé ne m'attirait pas plus que ça, les couvertures m'intriguaient, je les trouve superbes ! Les tomes sont vraiment courts, moins de 200 pages et pour tout vous dire j'ai adoré ! On ne s'ennuie pas un instant.

J'ai aimé l'univers qu'à créer Amy Engel, même s'il n'a rien d'original, une guerre a détruit la planète, il faut survivre, reconstruire le monde... C'est le postulat de beaucoup de dystopie.

On apprend à découvrir Ivy peu à peu puis Bishop et comment ils vont évoluer et grandir ensemble.J'ai adoré ces deux personnages, au contraire j'ai détesté la sœur d'Ivy !

J'ai un tout petit plus apprécié le premier tome que le second qui avait un goût de trop peu ! Je vous recommande vivement cette duologie si vous aimez les dystopies.

Tome 1 : 18/20 - Tome 2 : 17/20


L'avis de Cécile : j'adore les dystopie donc déjà ce livre partait avec un grand avantage pour moi ! Dès le début le roman est prenant, on rentre facilement dans cet univers et tout le long on apprend à aimer et détester certains personnages !

L'histoire est vraiment entraînante, j'ai lu les deux romans très rapidement. Ét quand plusieurs mois après avoir lu un livre; je me souviens du prénom de mon chouchou, c'est qu'il s'agit d'un coup de cœur.

Tome 1 : 18/20 - Tome 2 : 17/20

Cécile et moi avons attribué les mêmes notes, nous avons été toutes les deux emballées, c'est d'ailleurs Cécile qui m'a poussé à me lancer dans cette lecture et je ne regrette absolument pas !

mercredi 8 juin 2016

Cinéma #2 : The Nice Guys de Shane Black



The Nice Guys de Shane Black (comédie policière)

RésuméÀ Los Angeles en 1977, Holland March, détective privé, enquête pour retrouver une certaine « Amelia » à la suite de la mort d'une actrice pornographique renommée, Misty Mountains. Amelia, qui semble très inquiète, embauche alors Jackson Healy, spécialiste de l'agression physique, pour qu'il fasse cesser cette investigation. Healy constate la disparition d'Amelia et convainc March de reprendre son enquête.

Casting : Russel Crowe, Ryan Gosling, Angourie Rice, Kim Basinger, Matt Bomer...



Si vous ne le saviez pas, je suis fan de Ryan Gosling depuis N'oublie jamais ! J'ai  vu presque tous ses films ! J'étais ravie de le voir dans un genre nouveau, bien qu'il s'était déjà essayé à la comédie avec l'excellent Crazy, Stupid, Love. Mais il joue un personnage bien différent ici, celui d'un détective alcoolique, dépressif et j'en passe, il est tout simplement génial ! Russel Crowe l'est tout autant ! Kim Basinger est presque méconnaissable...Trop de lifting et de botox... 

J'ai adoré le duo Crowe/Gosling, il fonctionne du tonnerre ! J'ai beaucoup ri ! J'ai également beaucoup apprécié le personnage de Holly, fille de Holland, elle veut absolument aider son père dans son enquête, elle est plutôt futée même si elle se met en danger ! Son personnage m'a un peu fait penser à la nièce d'Inspecteur Gadget ^^ Les problèmes abordés comme la pollution, la corruption  politique sont toujours d'actualité.

J'ai donc passé un excellent moment, la bande originale est top top top ! Je vous le conseille.


4/5

dimanche 5 juin 2016

Lecture #3 : Paranoïa de Mélissa Bellevigne





Paranoïa de Mélissa Bellevigne (2016)


L'histoireLisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. (source livraddict)




J'étais curieuse de découvrir le roman de Mélissa Bellevigne, son premier, connue sur la blogosphère sous le pseudo de GoldenWendy.

Petit détail mais je trouve la couverture très jolie ! Par contre la phrase de l'éditeur est totalement fausse à mon sens...  

Je n'ai pas passé un mauvais moment en lisant Paranoïa, je voulais connaître la fin mais je suis assez mitigée. J'ai trouvé le récit assez décousu et brouillon à cause des différents points de vue, je n'ai pas apprécié les chapitres du point de vue de Lisa, j'ai trouvé son histoire inintéressante au possible, je trouve que ça ne servait à mon sens pas l'histoire de Judy. Pourtant, j'ai déjà lu plusieurs romans où on change de point de vue mais ça ne l'a pas fait pour celui-ci. J'ai pourtant entendu des avis différents du mien. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de recherche concernant le domaine de la psychologie/psychiatrie. J'aime mieux quand ça paraît très réaliste. J'ai eu du mal à croire à cette histoire. J'ai apprécié la fin, je ne partage pas les avis des personnes réclamant une suite, ou qui affirment que la fin n'en est pas une. 

Pour un premier roman, c'est plutôt pas mal, attendons de voir ce que donnera son second.


13/20

jeudi 2 juin 2016

Cinéma #1 : ELLE de Paul Verhoeven




ELLE de Paul Verhoeven (thriller)

Résumé : Michèle, à la tête d'une grosse entreprise de jeux vidéos, contrôle sa vie de A à Z jusqu'au jour où elle se fait agresser et violer chez elle. Au lieu d'aller voir la police, elle continue sa vie tout en cherchant à découvrir l'identité de son violeur. De là va naître une relation malsaine entre les deux protagonistes....

Casting : Isabelle Huppert, Anne Consigny, Laurent Lafite, Charles Berling, Virginie Efira...

A savoir : il s'agit de l'adaptation du roman Oh... de Philippe Djian. Le film était en compétition au Festival de Cannes 2016 dans les catégories : Prix du jury, Grand prix et Prix de la mise en scène.








Mon avis : je ne saurai pas vous dire si j'ai aimé ce film ou si je l'ai détesté. Je suis très mitigée sur mon ressenti, je l'ai vu mardi soir et j'essaie encore de le digérer. Aussi ça n'est pas un film que je vous conseillerai car il est malsain, amoral, tordu... Le film mériterait d'être interdit au moins de 16 ans, il y a quand même une scène de viol entre autres choses.

Je n'ai absolument pas compris le personnage de Michèle jouait par Isabelle Huppert, qui après avoir découvert l'identité de son violeur, s'entiche de lui, redemande à être violentée. J'avoue que je n'ai pas réussi une seule seconde à me mettre à sa place. Son personnage est presque aussi tordu que le violeur. Après je ne veux pas rentrer dans les détails, car je ne veux pas vous dévoiler des choses de son personnage, je ne veux pas vous gâcher la surprise si vous souhaitez le voir.

Ce qui est dingue avec ce film, c'est qu'il y a pas mal de moment où on rit, on rit franchement ou on rit jaune ! Oui oui, vraiment, si y a un film où je ne m'attendais pas à rire du tout c'est bien lui. Il y a énormément de tension tout du long, il y a une violence psychologique omniprésente. J'ai soupçonné chaque personnage masculin ou presque avant de me dire, tient si faut c'est vraiment lui (et j'avais raison). Les acteurs sont excellents, tous, vraiment rien à redire. Isabelle Huppert en bourgeoise ultra froide, qui veut tout contrôler...

Je n'avais jamais vu un film de ce genre, dans le fond, je me dis que c'est un bon film, dans le sens où j'ai ressenti divers sentiments, le scénario est original, j'ai été surprise, les acteurs parfaits, il est peut être tout simplement trop tordu pour moi !

Si vous avez le cœur accroché, que vous savez à quoi vous attendre, foncez. Mais sinon, passez votre chemin.

Je suis donc incapable de mettre une note à ce film. Hâte d'avoir vos retour si vous l'avez vu !