dimanche 31 juillet 2016

Lecutre #9 : Eleanor & Park de Rainbow Rowell



Eleanor & Park de Rainbow Rowell (2014)

L'histoireEtats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths. (Livraddict)





Mon avis : j'ai lu ce roman il y a quelques semaines, j'avais complètement oublié de vous rédiger ma chronique. J'avais énormément entendu de bien sur ce roman, inconsciemment j'avais mis la barre assez haute... Et j'ai été déçue, déçue de ne pas avoir ressenti ce que j'espérais ressentir en lisant une telle histoire. Au niveau des personnages, j'ai adoré Park et sa famille. De l'autre côté, il y a Eleanor, sa famille est à l'opposé de celle de Park. Elle a vraiment une vie de merde, il faut le dire... J'ai eu du mal avec Eleanor, certaines de ses réactions. Un peu comme Emma dans Ma Raison de Vivre, je n'ai pas réussi à la comprendre.

Par contre, il n'y a pas à dire mais j'adore quand un roman (film, ou série) se passe dans les années 80-90 ! J'ai adoré les conversations entre Eleanor et Park, et les non conversations d'ailleurs, leur relation qui grandit et évolue.

La fin, sans rien vous dévoiler, m'a beaucoup frustrée, à un niveau (surligne la phrase qui va suivre si tu veux savoir, seulement si tu as lu le roman) : pourquoi Eleanor, n'a pas répondu une seule fois à Park ! Pour lui dire au revoir convenablement quoi ! Ça m'a rendu dingue... Et j'avoue, ne pas avoir trop compris le coup de la carte postale à la fin... Sinon, j'ai été heureuse pour Eleanor, elle aura enfin une belle vie loin de son connard de beau père !

C'est seulement après avoir refermé le livre que j'ai pleuré ! Comme s'il m'avait fallu attendre la toute fin pour digérer tout ça. 

15/20



mercredi 27 juillet 2016

Ciné #8 : Colonia de Florian Gallenberger


Colonia de Florian Gallenberger (drame, historique, thriller)

L'histoire : Chili, 1973. Le Général Pinochet s'empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d'Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple, Daniel photographe et son ami Lena. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d'une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n'est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad. (Allociné)

Casting : Emma Watson, Daniel Brühl, Michael Nyqvist, Richenda Carey, Vicky Krieps...

A savoir : Colonia Dignidad a malheureusement existé, Paul Schäfer y a commis beaucoup d'atrocités... Je vous invite à lire la page Wikipédia (c'est ce que j'ai fait en rentrant du ciné ^^)





Mon avis : j'ai pris une claque et je ne m'y attendais absolument pas, je ne m'étais pas vraiment renseignée en allant voir ce film, j'avais juste regardé la bande annonce. Je n'avais jamais entendu parler de la Colonia Dignidad avant ça.

Il y des scènes très violentes, brutales, ça prend aux tripes et c'est d'autant plus horrible sachant que cette secte a existé pendant de très nombreuses années... Certaines choses sont "simplement" suggérées, ça n'enlève en rien l'horreur des actes de Paul Schäfer. Les acteurs sont vraiment excellents, tous autant qu'ils sont, même si on retient surtout la prestation des acteurs principaux. On passe par beaucoup d'émotions devant Colonia.

Le film commence gentiment, on découvre Léna et Daniel, mais ça ne dure guère plus d'une dizaine de minutes. Le rythme est soutenu, on ne s'ennuie pas un instant, on rentre dans le vif du sujet très rapidement. La lumière grise, la musique, les décors, les pressions psychologiques, on se sent oppressés, on souffre pour ces hommes, femmes et enfants...

C'est un film que je recommande à 1000 %, certaines scènes vous heurteront, ces scènes de violence physique et psychologique sont nécessaires. . Je pense encore à ce film.. Sachant que M. Schäfer a été arrêté en 2005.... Il a perpétré ces insanités pendant presque toute sa vie... 


4.5/5




dimanche 24 juillet 2016

Lecture #8 : The Memory Book de Lara Avery




The Memory Book de Lara Avery (2016)


L'histoire : On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t'écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes ! 

Malgré tout, Sam ne compte pas se laisser abattre !




Mon avis : encore un grand MERCI à ma copine Cécile, qui m'a fait la surprise de m'offrir ce livre qui me faisait de l’œil ainsi que le tote bag le plus cool du monde et des petits marques pages trop mignons !!!!

Je ne sais pas trop pourquoi, mais ces quelques lignes m'ont donné envie de lire ce roman, je n'avais pas lu l’entièreté de la quatrième de couverture pour garder un peu de surprise. D'ailleurs, j'adore la couverture, les couleurs, les pièces de puzzle qui s'imbriquent... 

The Memory Book est un journal que Sam s'écrit à elle-même, à la future Sam, pour l'aider à se souvenir lorsque sa mémoire lui joue des tours, pour ne pas oublier les bons et moins bons moments. C'est à travers lui qu'on apprend à la connaître. J'ai beaucoup apprécié Sam, malgré cette maladie rare, Sam souhaite se battre, elle ne perd pas espoir, elle veut vivre comme une adolescente de 18 ans, elle fait tout pour que ses projets aboutissent. On découvre peu à peu sa famille, ses amis, ses premiers amours... et on s'attache à tout ce petit monde, j'ai aimé tout le monde.  

Le roman se lit très facilement, un style simple, très fluide. Je m'attendais à être un peu plus émue,  ça n'a pas été le cas pendant environ la moitié du livre, mais ça vient au fur et à mesure, j'ai beaucoup pleuré à la fin, même si depuis le début, je me doutais de celle-ci.  J'ai passé un bon moment de lecture. Cette maladie, Niemmann-Pick type C, existe bel et bien, j'ai été vérifiée. Une foutue maladie qui vous le verrez en lisant le roman, est atroce.

15.5/20


Petit hors sujet : c'est le premier livre papier que je lisais depuis février, et je dois vous avouer un truc, le confort de la liseuse me manquait énormément : le fait de devoir tenir le livre, surtout que je ne l'ouvre pas trop pour ne pas casser la tranche, le poids du livre, ne pas pouvoir se mettre dans n'importe quelle position, ne pas pouvoir lire dans le noir. J'adore toujours les livres papiers, c'est tellement beau, mais pour le confort de la lecture, je suis passée du côté obscur de la force ! 

mercredi 20 juillet 2016

Mes séries de l'été !

Aujourd'hui j'avais envie de vous parler de quelque chose que j'adore depuis trèèèèèès longtemps : les séries tv et plus particulièrement celles que je regarde en ce moment.

J'ai énormément de retard dans un tas de séries (Chicago Fire, PD, Med, Orphan Black, Bates Motel....) mais je vous présente mes séries du moment !

* New Girl (humoristique)


L'histoireDepuis qu'elle a découvert l'infidélité de son petit ami, Jess, une jeune femme naïve et maladroite, partage un appartement avec trois garçons : Schmidt, Nick et Winston. Cette cohabitation change leur quotidien à tous. Entre leurs déboires sentimentaux respectifs, la petite bande cherche sa place dans le monde. (Allociné)

Mon avis : je suis abonnée à Netflix depuis moins d'un mois, j'ai déjà un liste longue comme le bras, et je me suis lancée dans New Girl, dont j'avais beaucoup entendu parlé. Et je dois dire que j'adore mais genre énormément énormément, un gros coup de coeur ! J'ai attaqué la saison 3, j'espère que Netflix va rajouter la suite, sinon je devrais me débrouiller. Jess, j'adore son personnage, fofolle, pétillante et pleine de vie, j'adore ses tenues colorés, elle met de la bonne humeur partout où elle passe ! Puis il y a Nick, Schmidt et Winston que j'adore pour diverses raisons, j'apprécie également Cécé, en fait, j'aime tous les personnages ! C'est frais, léger, et parfois je suis émue.






* The Fosters (drame, famille...)

L'histoireUn couple de lesbiennes -l'une est policière, l'autre enseignante dans une école privée- sont les heureuses mamans de trois enfants : un fils biologique et des jumeaux adoptés, une fille et un garçon. Leur équilibre familial est bousculé lorsqu'elles accueillent une adolescente rebelle au sein de leur foyer... (Allociné

Mon avis : nous en sommes à la saison 4 et j'aime toujours autant, je trouve que les différents sujets sont abordés avec justesse. Je suis très attachées aux personnages, j'ai souvent pleuré en la regardant ! Je ne peux que vous la conseillez si vous aimez ce genre de séries.






* Pretty Little Liars (drame, suspense)

L'histoireQuatre adolescentes reçoivent de mystérieux messages d'une ancienne amie qui a disparu un an plus tôt... (Allociné

Mon avis : celle-ci, on ne le présente plus. Cette saison est franchement grotesque, la série l'est depuis un moment à dire vrai ! Mais je continue de regarder quand même, juste pour voir, j'ai quand même allé envie au bout, j'ai pas regardé tous ces épisodes pour rien ! Et je suis malgré tout attachée aux personnages. Même si l'épisode 4 de cette 7° saison est allé vraiment loin dans le n'importe quoi. Déjà que la révélation de A dans la saison précédente était à mourir de rire ! Mes chouchou : Aria, Hannah et Spencer. 





* Devious Maids (comédie dramatique)

L'histoire : Quatre femmes de ménage d'origine latine travaillent pour de riches familles au coeur de luxueuses villas de Beverly Hills. Lorsque l'une de leurs amies est tuée dans des circonstances mystérieuses, elles s'interrogent sur leurs rêves et leurs espoirs déçus, sur leurs patrons, tous plus névrosés les uns que les autres, et sur leur avenir...(Allociné)

la série de l'été par excellence, même si c'est tiré par les cheveux, j'adore suivre les aventures de Rosie (ultra agaçante !), Zoila, Carmen, Marisol.... Et puis les Powell, je les adore, Adrian est tellement tordu ! Toujours un agréable moment de détente !





  

* UnREAL (drame)


L'histoire : Les coulisses d'une émission de dating à travers les yeux d'une jeune productrice dont la mission est de manipuler les candidats afin d'obtenir les rebondissements dramatiques nécessaires à la vitalité du programme... (Allociné

Mon avis : j'avais adoré la première saison, cette seconde n'est pas en reste ! Les acteurs sont excellents et quand on sait que Marti Noxon a travaillé dans le milieu et s'inspire de son expérience, ça fait froid dans le dos ! C'est un plaisir de retrouver Shirri Appleby dans un rôle différent (Roswell, Life Unexpected). 





  
* Scream (épouvante-horreur)

L'histoire : A Lakewood, un tueur masqué déguisé en fantôme sème la terreur autour de lui, faisant remonter à la surface les secrets d'un passé trouble. Le coupable aurait-il un lien avec le mythique Brandon James, qui avait à l'époque laissé de nombreuses victimes sur son passage ? L'assassin était alors obsédé par la jeune et belle Daisy. La fille de celle-ci, Emma, a aujourd'hui l'âge de sa mère au moment des drames. Le cauchemar recommencerait-il ? Qui sera la prochaine cible du détraqué ? (Allociné

Mon avis : je suis fan de cette saga, je crois que c'est le premier qui m'a donné le goût pour le genre, je l'ai vu quand j'avais 11 ans avec ma grande sœur. Cette série est plutôt sympathique, on a des meurtres, du sang... tout ce qu'il faut pour un slasher, je trouve la série plutôt réussite.

dimanche 17 juillet 2016

Lecture #7 : Ma raison de vivre de Rebecca Donovan



Saga Breathing de Rebecca Donovan (2015)

L'histoireEmma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...

i Aucun spoiler comme toujours !


Mon avis

d Tome 1 : Ma raison de vivre : j'ai dévoré ce premier tome, j'ai complètement été happée par l'histoire, les personnages. Certains scènes sont vraiment dures et la fin !!!!! Pourtant, le style est simple, on suite Emma dans sa vie quotidienne, on la découvre petit à petit, il y a aussi Sara, sa meilleure amie et enfin Evan. C'est le mec parfait, j'ai tellement aimé ce personnage dans tous les tomes, pas un faux pas ! Je n'ai pas compris les choix que fait Emma, et j'ai beau y repensé, je n'y arrive toujours pas. Ce fut une très bonne lecture, à la limite du coup de cœur. 18/20

d Tome 2 : Ma raison d'espérer : c'est le tome que j'ai le moins aimé, celui où j'ai le moins compris Emma, ses choix, ses réactions... Elle m'a parfois agacé. J'avais l'impression qu'elle faisait tout pour continuer à être malheureuse. J'ai détesté certains personnages, j'avais juste envie de les voir disparaître ! 16/20

d Tome 3 : Ma raison de respirer : j'ai trouvé le début un peu long, répétitif, je m'ennuyais et du coup j'avais vraiment très peur de la suite ! J'attendais avec impatience le retour d'un certain personnage, et j'ai bien cru qu'il n'allait pas revenir, mais j'ai soufflé une fois qu'il était là. Je redoutais tellement de le voir repartir. C'est compliqué de trop vous en parler car je ne veux vraiment rien vous dévoiler. Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai beaucoup aimé, j'ai été très émue à certains moments, on comprend un peu mieux Emma.  La fin est parfaite, je trouve que ce dernier tome clôture parfaitement cette saga. 17/20

Dans l'ensemble j'ai beaucoup apprécié cette trilogie, le style est simple, la lecture a été très fluide et agréable, j'ai ressenti diverses émotions, j'ai versé quelques larmes particulièrement dans le dernier tome. Je vous la recommande !

mercredi 13 juillet 2016

Ciné #7 : Conjuring 2 : Le Cas Enfield de James Wan






Conjuring 2 : le cas Enfield de James Wan (épouvante-horreur)

L'histoire Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s'agira d'une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…


Casting : Vera Farmiga, Patrick Wilson...



Mon avis : je l'ai trouvé excellent ! Tout d'abord j'ai adoré la scène d'ouverture car on se retrouve dans la célèbre maison d'Amityville ! J'adore les films qui parlent de cette histoire, le film Amityville : La Maison du Diable m'avait un peu beaucoup traumatisé quand j'étais très jeune. Bref, j'ai trouvé cette scène vraiment très réussie en tout point de vue.

Le casting est parfait, on retrouve Vera Farmiga, excellente dans Bates Motel, qui interprète à nouveau Lorraine Warren ainsi que Patrick Wilson, j'adore le couple qu'ils forment à l'écran. Les enfants ne sont pas en reste, particulièrement Madison Wolfe qui interprète Janet. J'ai trouvé tous les personnages intéressants, même les secondaires, ils sont tous importants à leur façon, ils sont travaillés.

J'ai eu très très peur tout du long, on sent une certaine tension. L'ambiance instaurée par James Wan est réussie, cette maison de la banlieue londonienne devient un lieu de cauchemars. Les démons, esprits sont véritablement terrifiants !

Je dois avouer que je me doutais d'un certain élément du film avant qu'on le découvre véritablement, ça n'a rien gâché pour autant.

Il faut savoir que ce réalisateur évite le plus possible les effets spéciaux numériques et préfère les effets à l'ancienne. Par exemple, lorsque les crucifix se retournent, des techniciens étaient placés derrières chaque mur pour les retourner. Je trouve ça chouette, ça fait plus réel.

Si vous aimez le genre, je ne peux que vous le conseillez !


4/5

dimanche 10 juillet 2016

Lecture #6 : Addict de Jeanne Ryan





Addict de Jeanne Ryan (2013)


L'histoire : Addict est LE jeu à la mode, une télé réalité diffusée sur internet et vu par des milliers, millions d'observateurs. Elle met au défi ses participants pour gagner des cadeaux qui sont de plus en plus somptueux en même temps que les défis sont de plus en plus pervers. Vee se lance dans l'aventure pour prouver qu'elle peut faire quelque chose de différent sans vraiment savoir à quoi s'attendre. Jusqu'où était-elle prête à aller ? 

A savoir : une adaptation sort le 24 août 2016 avec Emma Roberts, Dave Franco... Je vous en reparle à la fin de l'article. 





Mon avis : le roman est addictif, on en a envie d'en savoir plus, quels vont être les prochains défis, comment vont réagir les protagonistes...

Le roman est une critique de la télé réalité et nous montre ses dérives. Jusqu'où serions-nous prêt à aller pour de l'argent, la célébrité ? Mais il critique aussi, les spectateurs, ici appelés Les Observateurs, qui paient pour assister au "spectacle". Et parfois, je me suis sentie un peu comme eux, car je voulais savoir ce qui allait se passer, bien que je pense que je réagirais différemment face à certaines scènes, en tout cas je l'espère !

Pour ma part, je déteste  la télé réalité, particulièrement les émissions d'enfermement, où les gens sont clairement payés à jouer aux cons, à être stupide, à mal parler.... Bref un bel exemple pour la jeunesse... Je me sens vieille quand je parle comme ça hahaha mais c'est ce que je pense.

J'ai été emportée par l'action, bien que certains défis aillent loin et ne semblent pas réalistes mais bon je n'ai pas pu m'empêcher de penser à un film asiatique que j'avais vu il y a plusieurs années, 13 jeux de mort, où un homme recevait des défis par texto, les défis étaient vraiment de plus en plus horribles... Je m'en souviens très mal, je ne sais pas si c'était bien ou non mais le système m'a rappelé ce film.

J'ai apprécié les personnages de Vee et Ian, même si on devient comme Vee, complètement parano, à qui peut-on faire confiance ? Qui est un traître ?

J'ai passé un bon moment en lisant ce roman, il est divertissant. Le point noir du roman est la fin. S'il avait été la fin d'un premier tome, ça aurait été parfait ! Mais là, ça n'est pas une fin, et pour moi, ça n'est même pas une fin ouverte, clairement ça appelle à une suite. Donc j'ai été frustrée en lisant les dernières phrases.

14/20


L'adaptation 

Vous pouvez sans soucis regarder la bande annonce de Nerve (titre original du roman, utilisé pour le film), vous ne serez pas spoiler et je vais vous dire pourquoi...


Je n'ai pas voulu regarder la bande annonce avant de terminer le roman et au final j'aurai pu. Tout est différent, les défis n'ont absolument rien à voir avec le roman ! Vee, je ne l'imaginais absolument pas comme ça... Bref je suis très septique concernant le film, je le regarderai mais rien ne me plaît dans cette bande annonce.

mercredi 6 juillet 2016

Ciné #6 : Le Monde de Dory de Andrew Stanton & Angus MacLane




Le Monde de Dory de Andrew Stanton & Angus MacLane (animation)


L'histoire : Dory, le poisson chirurgien bleu ayant des troubles de la mémoire, part à la recherche de ses origines et embarque avec elle Némo et Marin. 

Casting : Céline Monsarrat, Franck Dubosc, Mathilde Seigner, Philippe Lellouche, Timothé Vom Dorp, Kev Adams...

A savoir : il s'agit d'une "suite" au film Le Monde de Némo sorti en 2003, l'action se situe un an après les événements de celui-ci.







Une première chose avant que je vous parle rapidement de ce film. D'habitude, avant chaque Pixar, il y a un court métrage, et je sais qu'il en avait un pour le Monde de Dory mais je ne sais pour quelle raison obscure (est-ce parce que j'ai été voir le film en Imax), celui-ci n'a pas été projeté ! Et je suis dégoûtée, généralement, ils sont vachement bien ces courts métrages :'( Vous l'avez vu ?

Mon avis : je vais être brève, j'ai passé un excellent moment. Bébé Dory est tellement mignonne !!!! J'ai été émue à plusieurs reprises, Dory me faisait tellement de peine ! On a envie de la cajoler et de la consoler. C'était un plaisir de retrouver Némo et Marin. Alors je n'ai pas revu Le Monde de Némo avant d'aller le voir, je me souviens l'avoir adoré à l'époque, je l'avais vu également au cinéma.

J'ai eu envie de tester pour la seconde fois, l'Imax, je voulais être complètement immergés dans l'océan, entouré de toutes ces belles couleurs et beaux poissons. Il y a un petit message anti-captivité (un peu trop petit à mon goût) et aussi concernant la pollution de nos océans. Dommage, on apprend peu de choses sur Hank, on ne comprend pas pourquoi il a peur de retourner dans l'océan et préfère être enfermé dans un aquarium, il aurait été bien que l'on nous explique le pourquoi du comment. De même, on sait peu de choses sur Destinée et Bailey.  Il y a une scène un peu too much à mon goût, ça passe peut être avec des enfants, mais même si j'adore les films d'animation, là c'était un peu trop poussé pour moi (spoiler : Hank qui conduit le camion !).

Bref on rigole, on est ému, on a envie d'être un poisson ou une baleine pour nager avec eux. Je vous le conseille !!!!!

4/5

samedi 2 juillet 2016

Book Haul grâce à la #GrosseOP : 500 ebooks à 0.99€ !

Bonsoir !!! Je publie un article exceptionnellement ce soir, je n'étais pas à la maison de la journée, c'est pourquoi il arrive si tardivement :) Mais je souhaitais absolument vous parler d'un bon plan qui pourrait vous intéresser : jusqu'à demain une sélection de 500 ebooks à 0.99 €. De plus, ça vous donnera peut être des idées lectures.

Voici ma sélection, j'en ai acheté 11, j'ai choisi en fonction de plusieurs choses : le titre et la couverture, le résumé et les notes. Bien sûr je vous parlerai des romans quand je les aurai lu. 

N'hésiter surtout pas à me donner votre avis si vous avez déjà lu ces romans ou si vous avez profiter de cette offre pour acheter quelques romans. 





Flashforward de Robert J. Sawyer (2010 - Science-fiction)

L’espace de quelques minutes, l’humanité a perdu conscience. 
Durant ce laps de temps, chacun a eu un aperçu fugitif de son avenir vingt ans plus tard. Quand le monde s’éveille de nouveau, plus rien n’est comme avant : le black-out a causé des milliers de morts et de blessés. Plus encore : ces visions ont bouleversé les esprits à jamais.


Je n'ai pas regardé cette série mais le roman me tente vraiment. 






Scratch de Rhonda Helm (2015 - New Adult)

Hantée par un traumatisme familial, Casey peine à mener une vie normale. C’est seulement lorsqu’elle est aux platines que la jeune fille se sent bien, à l’écart de la foule. À la fac, elle se méfie de tout, ne baisse jamais sa garde. Elle garde soigneusement à distance tous ceux qui tentent de l’approcher. Il en faudra plus pour que Daniel renonce à la séduire. Parviendra-t-il à découvrir ses sombres secrets du passé ? L’amour qu’il éprouve pour elle est peut-être sa dernière chance de se réconcilier avec le monde qui l’entoure.








Sans issue de Mary Burton (2014 - Suspense)

Même derrière les barreaux, le tueur en série Harvey Lee Smith représente encore une menace. Pourtant Jolene Granger, psychologue, a accepté d'écouter ses derniers aveux avant son exécution. Car Harvey a encore des secrets à révéler : un apprenti poursuit son oeuvre macabre en enterrant vivantes ses victimes. Jo, troublée par sa fascination pour Harvey, va devoir collaborer avec son ex-mari, le ranger Brody Winchester, pour retrouver le meurtrier. Une traque morbide qui lui fera déterrer une vérité terrifiante..






Mémoire d'elles de T. Greenwood (2014 - Romance)

Massachussetts, années 1960. Billie et Eva élèvent leurs enfants dans la modeste zone résidentielle de Hollyville. Ces mères au foyer ont du mal à se contenter du petit bonheur sur mesure et des joies domestiques que la vie leur réserve. Malmenées par leurs maris, elles se soutiennent pour faire face à l'adversité, et l'amitié qui les unit ne tarde pas à se changer en amour. Mais comment vivre au grand jour une relation que la société condamne avec une telle virulence? Elles rêvent d'une évasion près du lac où elles se sont avoué leur amour, mais le destin les attend au tournant.






Ghost Story de Peter Straub (1989 - Horreur)

Dans la sinistre petite ville de Milburn, quatre vieux amis passent leurs soirées à se raconter de terrifiantes histoires de fantômes. Mais, depuis la disparition de l’un des membres du club dans de fort étranges circonstances, aucun d’eux n’échappe aux terribles visions qui hantent leurs nuits. Entre créatures mythiques et esprits vengeurs tout droit sortis de leurs récits d’horreur, envoûtés par la même femme aux mille visages, ils découvrent bientôt que la pire des monstruosités est en réalité issue de leur propre passé...






Une île de Tracey Garvis Graves (2013 - Romance)

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.



Comme si c'était toi de Mhairi Mcfarlane (2014 - Romance)

Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…




Vers toi : Les Mots d'Eden de Céline Etcheberry (2012 - Contemporain)


C’est la dernière année de lycée pour Eden – le point final à son adolescence orageuse dans une petite ville des États-Unis, coincé entre une mère fantasque et un père aussi richissime qu’absent. La suite de sa vie, il compte l’écrire ailleurs, loin de cet univers étriqué.
Un univers soudain mis sens dessus dessous par la mort d’un autre élève, et par la détresse de son frère, qui bouleverse Eden. Mais comment pourrait-il s’y prendre pour approcher ce jeune homme, dans un milieu aussi réfractaire à toute forme de différence... ?







Whitechapel de Sarah Pinborough (policier historique)

Londres, 1888. Lorsque des cadavres de femmes atrocement mutilées sont repêchés dans la Tamise, le médecin légiste Thomas Bond comprend qu'un second tueur sévit dans les rues de Whitechapel. Or cet assassin paraît plus inhumain que Jack l'Eventreur lui-même... Pour lutter contre ses insomnies, le docteur Bond passe ses nuits dans les fumeries d'opium. Chaque soir, un inconnu en noir vient examiner les rêveurs perdus dans les brumes opiacées. Pourrait-il être la clé du chaos qui s'est emparé de la capitale ?






Vivants de Isaac Marion (2011 - Fantastique & Romance)

R est un zombie. Il n'a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve. Dans les ruines d'une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C'est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C'est le début d'une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse. Ce n'était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts. Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l'aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

J'avais été voir le film au cinéma et j'avais passé un très bon moment !




Philoséries : Buffy - Tueuse de vampires de Sylvie Allouche (2014 - Essai)

Plus qu'une série télévisée, Buffy contre les vampires est devenue un phénomène de société qui a impacté toute une génération. Voici la série ici décryptée sous tous les angles possibles. En quelques années, les Etats-Unis ont révolutionné le genre de la série télévisée par la qualité de leur production, laquelle a suscité un important travail d'analyse. La parution du premier ouvrage français consacré à la série pionnière Buffy constitue à ce titre un jalon important. Buffy est en effet emblématique, par sa qualité d écriture et son intérêt philosophique.

Je suis une grande fan depuis sa première diffusion en France, je suis donc très curieuse de lire cet ouvrage.