dimanche 24 juillet 2016

Lecture #8 : The Memory Book de Lara Avery




The Memory Book de Lara Avery (2016)


L'histoire : On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t'écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes ! 

Malgré tout, Sam ne compte pas se laisser abattre !




Mon avis : encore un grand MERCI à ma copine Cécile, qui m'a fait la surprise de m'offrir ce livre qui me faisait de l’œil ainsi que le tote bag le plus cool du monde et des petits marques pages trop mignons !!!!

Je ne sais pas trop pourquoi, mais ces quelques lignes m'ont donné envie de lire ce roman, je n'avais pas lu l’entièreté de la quatrième de couverture pour garder un peu de surprise. D'ailleurs, j'adore la couverture, les couleurs, les pièces de puzzle qui s'imbriquent... 

The Memory Book est un journal que Sam s'écrit à elle-même, à la future Sam, pour l'aider à se souvenir lorsque sa mémoire lui joue des tours, pour ne pas oublier les bons et moins bons moments. C'est à travers lui qu'on apprend à la connaître. J'ai beaucoup apprécié Sam, malgré cette maladie rare, Sam souhaite se battre, elle ne perd pas espoir, elle veut vivre comme une adolescente de 18 ans, elle fait tout pour que ses projets aboutissent. On découvre peu à peu sa famille, ses amis, ses premiers amours... et on s'attache à tout ce petit monde, j'ai aimé tout le monde.  

Le roman se lit très facilement, un style simple, très fluide. Je m'attendais à être un peu plus émue,  ça n'a pas été le cas pendant environ la moitié du livre, mais ça vient au fur et à mesure, j'ai beaucoup pleuré à la fin, même si depuis le début, je me doutais de celle-ci.  J'ai passé un bon moment de lecture. Cette maladie, Niemmann-Pick type C, existe bel et bien, j'ai été vérifiée. Une foutue maladie qui vous le verrez en lisant le roman, est atroce.

15.5/20


Petit hors sujet : c'est le premier livre papier que je lisais depuis février, et je dois vous avouer un truc, le confort de la liseuse me manquait énormément : le fait de devoir tenir le livre, surtout que je ne l'ouvre pas trop pour ne pas casser la tranche, le poids du livre, ne pas pouvoir se mettre dans n'importe quelle position, ne pas pouvoir lire dans le noir. J'adore toujours les livres papiers, c'est tellement beau, mais pour le confort de la lecture, je suis passée du côté obscur de la force ! 

6 commentaires :

  1. Hihi je te comprend pour la liseuse ^^
    J'ai eu du mal à m'y mettre, mais maintenant que je l'ai je ne peux plus m'en passer, je préfère même :)
    Sinon ce roman me fait bien envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas trop pour ce titre, les avis sont bons mais pas extraordinaires non plus. Je regarderai plutôt pour l'emprunter ou l'acheter d'occasion pour éviter d'être déçue :-)

    RépondreSupprimer
  3. Muhahahaha ;) je suis contente que tu l'ai aimée ! Il faut que je le mette sur ma liseuse hihihi car moi aussi j'aime trop lire sur liseuse (winter papier pas ouvert 😂 Mais sur liseuse dévoré) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même vu le pavé qu'est Winter, il valait mieux le lire sur liseuse sauf si tu voulais te faire les bras :p

      Supprimer

Merci pour ton commentaire, à très bientôt pour le prochain article :)