mardi 22 novembre 2016

Lecture #25 : Phobos (tome 1 & 2) de Victor Dixen

Phobos de Victor Dixen (2015)

L'histoire : Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Mon avis sur le tome 1 : j'ai découvert la saga grâce à Cécile qui m'a donné envie de la lire, l'histoire était intrigante, du jamais vu ! Au mois de Mai, je me lançais dans la lecture de ce premier tome. Dans l'ensemble, j'ai beaucoup apprécié ma lecture, j'ai aimé la plupart des personnages, en particulier notre héroïne Léonor, comme elle, mon cœur balançait pour certains prétendants. Ce que je préférais par dessus tout, c'était les chapitres où l'on voyait nos prétendant(e)s, je vous avouerai que ça me gonflait un peu quand on était sur Terre ! Je me suis laissée happer par cette histoire, j'avais l'impression d'être spectatrice de l'émission. Une chose que j'ai adoré, les schémas et plans présents au fil du roman qui permettent de vraiment imaginer le vaisseau. Puis la fin !!!!!!!!!!


15.5/20


Mon avis sur le tome 2 : j'ai lu ce second tome, fin octobre, je ne voulais pas attendre plusieurs mois avant de pouvoir lire le dernier tome (qui sort le 24 novembre !). Je ne vais pas vous dire grand chose car je ne veux rien vous dévoiler mais j'ai préféré un tout petit peu plus ce second tome. On apprend à connaître de plus en plus les prétendant(e)s, d'ailleurs, je les aime presque tous ! Il n'y en a qu'un que je déteste et je pense que je ne suis pas la seule.

Spoilers (surligne si tu as déjà lu ce tome) : j'ai adoré les voir évoluer tous ensemble une fois arrivés sur Mars, j'ai une fois de plus aimé les schémas, plans... qui m'ont permis de vraiment imaginer leur base. Séréna est toujours autant détestable, c'est vraiment flippant qu'une telle femme ait autant de pouvoir ! J'ai bien cru que Marcus allait mourir, je vous raconte pas le stress ! C'est bien sur Alexis que je déteste et j'espère que Kris va un peu se réveiller ! Comme pour le premier, je ne suis pas fane de ce qu'il se passe sur Terre, même si c'est pour les aider, ça m'intéresse moins. 

La fin de ce second tome est pfiou j'ai pas de mots ! J'ai vraiment hâte de lire le dernier tome ! En attendant, je pense que je lirais, le hors série Phobos Origines. Je ne peux que vous conseiller cette saga. Je trouve vraiment que ça sort de tous les romans Young Adult que l'on peut lire. 


17/20

dimanche 20 novembre 2016

Ciné #25 : Doctor Strange de Scott Derrickson



Doctor Strange de Scott Derrickson (fantastique, action)

L'histoire : Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives.

Casting : Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Mads Mikkelsen, Rachel McAdams...








Mon avis : je dois vous dire que l'histoire ne me tentait pas plus que ça, je voulais juste en prendre plein les yeux. C'est pour cette raison que j'ai été le voir en Imax (et aussi parce que je n'ai plus de supplément pour aller voir un film en Imax avec ma carte). Je n'ai pas été déçue de ce côté, on en prend plein les mirettes, certaines scènes rappellent clairement Inception.

Quant à l'histoire, comme à peu près tous les Marvel de ces dernières années, je trouve que c'est un peu fouillis et pas toujours très claire (ou alors je suis un peu bête !). Il m'a fallu un moment pour apprécier Dr. Strange, il est insupportable, imbus de lui-même, un chirurgien talentueux certes mais à l’ego surdimensionné, qui se croit invincible et se prend pour Dieu... Benedict Cumberbatch est parfait dans ce rôle, j'adore ce qu'il dégage. Comme toujours dans les Marvel, il y a quelques touches d'humour bien placé et bien venues ! Je crois que ce que j'ai préféré, c'est la cape de Strange !

J'ai passé un plutôt bon moment même si j'ai parfois trouvé le temps long et surtout je pense que je l'aurai bien vite oublié. C'est le genre de films que si je ne vois pas au cinéma (pour les effets spéciaux), je ne le regarde pas à la maison. 

3/5

mercredi 16 novembre 2016

Lecture #24 : First Love de James Patterson et Emily Raymond

First Love de James Patterson et Emily Raymond (2014)

L'histoire : Axi, 16 ans et son meilleur ami Robinson, 17 ans, fuguent pour effectuer un road-trip à travers les États-Unis. Axi a tout minutieusement préparé. Ou presque...

Mon avis : ce fût une lecture agréable, un road-trip très sympa en compagnie d'Axi et Robinson et une jolie (bien que triste) histoire d'amour. J'ai apprécié leurs personnages mais malheureusement je n'ai pas été touché plus que ça, c'est bien mon problème. Certains aspects du road-trip l'ont rendu pour moi totalement irréel, c'est peut être ce qui m'a gêné. A contrario, le fait qu'il y ait des photos tout au long du roman rendait l'histoire plus réelle. Les personnages sont trop survolés pour que je puisse m'y attacher réellement. Le style d'écriture est vraiment très simple, je crois que je suis un peu vieille ^^ Mais j'ai passé un bon moment et je trouve l'objet livre très réussi. Encore merci Cécile pour la découverte ! <3

13/20

💥 P.S : une chose qui m'a beaucoup dérangé juste avant ma lecture : le mot de l'auteur juste avant le début du roman... Je vous conseille vraiment de ne pas la lire avant d'avoir terminé votre lecture. Pour ma part ça m'a gâché le "suspens" et j'avais plus ou moins compris ce qui allait se passer du coup...

lundi 14 novembre 2016

Ciné #24 : La fille du train de Tate Taylor.... (du livre au film)


La fille du train de Tate Taylor (thriller)


L'histoireRachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

Casting : Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Haley Bennett, Justin Theroux, Luke Evans...

A savoir : il s'agit de l'adaptation du roman du même nom écrit par Paula Hawkins. 





Honnêtement, je vous déconseille la bande annonce (sauf si vous avez déjà lu le roman), je trouve qu'elle en montre beaucoup trop. 


Mon avis : j'ai lu le roman il y a plusieurs mois (avant l'ouverture du blog), j'avais entendu parler de ce best-seller, puisque j'aime beaucoup les thrillers, je me suis lancée. Alors, oui c'est un bon thriller psychologique, mais pour ma part je lui avais trouvé beaucoup de longueurs.  J'ai ressenti la même chose durant le film : de l'ennui. Là où Gone Girl avait réussi à me surprendre alors que j'avais également lu le roman peu de temps avant, La Fille du Train m'a laissé de marbre. Il est fidèle au roman, le rythme est lent, alors oui la psychologie des personnages est travaillé mais quelques petites coupes n'auraient pas été de refus. Le gros point positif : la prestation remarquable d'Emily Blunt. D'ailleurs, tout le reste du casting est impeccable. La mise en scène est plutôt classique. Dans l'ensemble, il s'agit plutôt d'un bon thriller, le final vaut le détour. 


3/5

samedi 12 novembre 2016

Lecture #23 : Cette fille c'était mon frère de Julie Anne Peters




Cette fille c'était mon frère de Julie Anne Peters (2005)


L'histoireRegan voudrait juste être une ado comme les autres. Mais comment trouver sa place dans l'ombre d'un frère génial et populaire ? Un frère dont elle est la seule à partager le secret. Un secret qui ne veut plus l'être et qui va tout bouleverser.









Mon avis : je n'avais jamais lu de livre abordant ce sujet, d'ailleurs je ne savais pas expliquer le terme "transgenre", ça restait très flou pour moi, car je n'ai jamais discuté avec une personne transgenre. J'espère que je vais bien m'exprimer en parlant de ce roman. Je ne voudrais blesser personne. A un moment, un passage explique parfaitement cette situation : "C'est horrible parce que tu veux être cette personne que tu es ici (j'ai appuyé sur mon cœur) et ici (j'ai touché ma tempe). Mais tu ne peux pas, parce que tu n'as pas l'apparence que tu devrais avoir. Tu as une apparence de mec. Et les gens exigent que tu sois un mec. Chaque jour, tu dois jouer la comédie, tenir un rôle, et le seul moment où tu peux être libre, c'est quand tu es seul, quand personne ne regarde et que tu peux te laisser aller. Dans ton univers, ton univers privé, tu peux te présenter de la manière dont tu veux que le monde te voie et te traite." Ce discours pourrait être valable dans l'autre sens, un garçon dans un corps de fille, bien évidement. J'ai trouvé que ce passage expliqué de façon simple et clair ce qu'est être transgenre. 

J'ai été très émue tout au long du récit. C'est du point de vue de Regan qu'est raconté l'histoire de Liam/Luna et la sienne. C'est dur pour lui mais ça l'est également pour elle, elle aime son frère, sa sœur je devrais plutôt dire, on ne peut en douter mais elle n'en peut plus de vivre dans la mensonge, de voir sa sœur allait si mal. J'ai pour ma part ressenti  de la colère également face à certaines réactions et comportements, leurs parents, les inconnus dans la rue, les élèves du lycée. Je me suis mise à la place de Regan et aussi à celle de Luna. J'ai beaucoup aimé le personnage de Chris également. 

J'ai vraiment adoré cette lecture, je pense vraiment que ce livre devrait être lu par tout le monde. Les sujets abordés le sont avec justesse, sans faux semblant. Il y a bien évidemment le thème de l'identité sexuelle qui est une grosse partie du roman mais aussi celui de l'adolescence qui est un passage souvent difficile. C'est un hymne à la tolérance, à l'acceptation de soi et des autres sans jugement. Ce dont manque cruellement notre monde... 


"Pourquoi ne peut-on pas accepter les gens comme ils sont, tout simplement ?"


19/20

mercredi 9 novembre 2016

Ciné #23 : La folle histoire de Max et Léon de Jonathan Barré


La folle histoire de Max et Léon de Jonathan Barré (comédie, aventure)


L'histoireLes aventures de Max et Léon, deux amis d'enfance fainéants et bringueurs, qui tentent par tous les moyens d'échapper à la Seconde Guerre mondiale.

Casting : David Marsais, Grégoire Ludig, Alice Vial, Dominique Pinon, Julien Pestel...

A savoir : il s'agit du premier film écrit par le duo du Palmashow.





Mon avis : nous avons été voir le film en avant première il y a une vingtaine de jours, David Marsais, Grégoire Ludig et Julien Pestel étaient présents après la projection, c'était drôlement sympa ! C'est leur présence qui m'avait donné envie de découvrir leur film, car si j'apprécie le Palmashow, je redoutais un peu de voir leur film. Ecrire des sketchs et un film, c'est différent. J'avais peur que les passages drôles soient ceux de la bande annonce. Mais ils ont réussi, j'ai vraiment beaucoup beaucoup beaucoup ri ! J'ai adoré suivre les aventures de Max & Leon, il n'y a pas de temps morts, on ne s'ennuie pas un instant, le rythme est là, l'humour est toujours présent ! J'ai passé un très bon moment.

4/5

lundi 7 novembre 2016

Lecture #22 : J'étais là de Gayle Forman

J'étais là de Gayle Forman (2015)

L'histoire : Quand j'ai appris la mort de Meg, j'ai cru que c'était une blague. Elle avait tout prévu : la méthode, le lieu, et même ce fichu mail, envoyé en différé, annonçant qu'elle en finissait avec la vie. Pourquoi ne m'avait-elle rien dit ? Elle avait eu besoin de moi, et je n'avais pas été à la hauteur.

Mon avis : j'ai aimé retrouver la plume de Gayle Forman, j'ai lu ce roman rapidement mais je m'attendais à ressentir plus d'émotions. C'est probablement parce qu'on ne connait pas vraiment Meg, on la découvre au fil du roman mais pas plus que ça. Cependant, je me suis mise à la place de Cody, j'ai beaucoup aimé la suivre dans sa quête pour tenter de comprendre pourquoi Meg s'est suicidée. Le dénouement m'a plu, il y a une romance prévisible qui se met en place mais elle est plaisante. Le suicide est le thème de départ, mais le roman traite surtout du deuil et particulièrement les sentiments des personnes qui restent, leur impuissance et la culpabilité qu'ils peuvent ressentir. Ce fût une bonne lecture dans l'ensemble. 

15/20

dimanche 6 novembre 2016

Ciné #22 : Don't breathe de Fede Alvarez


Don't breathe de Fede Alvarez (thriller, horreur)

Interdit au moins de 16 ans !

L'histoire : Pour échapper à la violence de sa mère et sauver sa jeune sœur d’une existence sans avenir, Rocky est prête à tout. Avec ses amis Alex et Money, elle a déjà commis quelques cambriolages, mais rien qui leur rapporte assez pour enfin quitter Détroit. Lorsque le trio entend parler d’un aveugle qui vit en solitaire et garde chez lui une petite fortune, ils préparent ce qu’ils pensent être leur ultime coup. Mais leur victime va se révéler bien plus effrayante, et surtout bien plus dangereuse que ce à quoi ils s’attendaient…

CastingStephen Lang, Jane Levy, Dylan Minnette, Daniel Zovatto...




Mon avis : quand j'ai vu la bande annonce, je m'étais dit : je veux le voir ! Mais en réalité, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre et juste avant la séance, j'ai vu qu'il était interdit au moins de 16 ans et je me suis alors dit, pour que ça soit interdit au moins de 16 ans, que va-t-il se passer ?!

Le début du film m'a fait un peu peur dans le sens où j'avais l'impression que nos trois cambrioleurs étaient vraiment cons, le type est aveugle pas sourd ! Mais heureusement, la suite est bien meilleur. Déjà, le contexte est particulier, ça se passe à Détroit, on connait un peu l'histoire économique de cette ville. La maison se trouve dans un quartier complètement abandonné et la maison est plutôt jolie et entretenue, ça contraste vraiment avec le reste. Les personnages n'aspirent qu'à une chose, partir loin d'ici et le seul moyen qu'ils ont trouvé : le vol. A première vue, ça sera hyper simple de braquer ce "pauvre vieux aveugle"...

Le film est stressant, l'ambiance est pesante. On est tendu tout au long du film, il y a des retournements de situation vraiment inattendus. Le film s'apparente plus à un thriller qu'à un film d'horreur. Il n'est d'ailleurs pas très gore, et c'est tant mieux ! A partir d'une certaine scène, j'ai compris l'interdiction au moins de 16 ans ! Les acteurs sont convaincants, Stephen Lang est terrifiant, les trois jeunes jouent parfaitement leur rôle. La mise en scène et le scénario sont vraiment bons.

Ce film a été une excellente surprise, et si vous aimez ce genre, je vous le conseille sans hésiter.


3.5/5

jeudi 3 novembre 2016

Lecture #21 : Sweet de Emmy Laybourne

Sweet de Emmy Laybourne (2016)

Madame, Monsieur,

J’ai l’honneur de vous inviter à une extraordinaire croisière de luxe à bord de l’Extravagance !
Au programme : découverte en avant-première d’un produit miracle qui vous débarrassera de vos bourrelets disgracieux. Et sans efforts !

Vous rêvez de retrouver votre taille de guêpe ? Le Solu est fait pour vous.
Le Solu n’est pas un amincissant comme les autres.
Le Solu vous fera vraiment maigrir.
Vous ne pourrez plus vous passer de lui.

Au plaisir de vous aider à mincir,
Timothy Almstead, président de Solu Corporation





Mon avis : j'attendais ce roman avec impatience, le résumé et la couverture m'avaient tellement donné envie ! J'allais me l'offrir mais Cécile l'a fait avant ! Je n'ai donc pas tardé à le lire, dès que j'ai eu fini ma lecture en cours, je m'y suis plongée !

J'ai adoré l'héroïne, Lauren, une jeune fille qui s'aime comme elle est, elle est rigolote, a son franc parler. Elle se trouve malgré elle sur cette croisière grand luxe. Sa meilleure amie Vivica a convaincu son père de leur payer. Vivica veut absolument tester le Solu, pour faire fondre ses kilos, Lauren s'en fiche complètement ! On suit également Tom, un jeune comédien devenu le présentateur et porte parole officiel pour cette croisière. Si au départ, je l'aimais bien, au fur et à mesure de ma lecture, un aspect de sa personnalité m'a agacé, sans rien vous dévoiler, il s'avère que Monsieur est légèrement macho sur les bords et quand il est avec une fille, il ne se gêne pas pour faire comprendre qu'elle lui appartient et pense qu'une fille ne peut pas se débrouiller seule...

J'ai trouvé que le côté sanglant mettait trop de temps à arriver, il est trop court ! J'aurai adoré que le roman se prolonge d'une centaine de pages supplémentaires. L'auteur a pris son temps pour installer l'histoire, peut être d'ailleurs, quelques indices sont dévoilés et nous mettent sur la piste de ce qui va arriver par la suite. La véritable action arrive au 3/4 du roman, c'est dommage. Mais la fin m'a beaucoup plu.

J'ai passé un très bon moment de lecture mais je suis un peu déçue, je m'attendais à plus,  Ce roman ferait un super film ! 
15/20


L'avis de Cécile : Sweet est un livre dont on a surveillé la sortie avec Claire. En effet, le résumé était plus qu'intriguant ! J'ai lu ce livre très rapidement (peut être trop ?), ça m'a un peu perturbé de voir la fin arrivée si vit alors que l'action avait tardé à ce mettre en place. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur agréable et fluide. Le personnage de Lauren m'a fait souvent rire, j'aime les notes d'humour dans les livres ! L'histoire en elle même est vraiment sympas j'ai passé un bon moment ! J'ai aimé aussi que le livre nous parle d'un sujet d'actualité, l'acharnement culturel, médiatique, familial etc pour avoir un corps qui rentre dans les "normes", même si celui-ci est abordé de manière fictive.

15,5/20

mardi 1 novembre 2016

Ciné #21 : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton


Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton (fantastique, aventure)

L'histoire : À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis.

CastingEva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson, Judi Dench, Ella Purnell, Rupert Everett...


 A savoir : il s'agit de l'adaption du roman du même nom écrit par Ransom Riggs. Il s'agit d'une saga composée de trois tomes.


Mon avis : je n'ai pas lu le roman et ne compte pas le faire, j'en ai beaucoup entendu parler mais ça ne me tente absolument pas, mais en film, je me suis dit pourquoi pas, avec Tim Burton aux commandes, ça pouvait être pas mal même si je trouve que ces dernières années, il n'a pas fait de films inoubliables.

Je n'ai pas eu d'autres choix que d'aller le voir en 3D, une fois de plus, je n'ai pas remarqué d'intérêts particuliers et elle m'a donné mal à la tête ! Visuellement, le film est très beau, un univers bien travaillé, je pense que le roman offrait déjà tout ça, il "suffisait" de le transposer à l'écran, à ce niveau c'est vraiment réussi. L'histoire ne m'a pas convaincu plus que ça, j'ai trouvé le temps long, la mise en place est assez lente, alors oui, je sais bien il faut poser le décor mais ça a pris trop de temps à mon goût. Pour moi, ce film fantastique est trop jeunesse, c'est ce que j'ai ressenti, ne me demander pas de l'expliquer. 

Les acteurs sont très bons dans l'ensemble, Samuel L. Jackson en méchant déjanté m'a un peu fait penser à son rôle dans Kingsman. Les jumeaux sont flippants dans leur costume, vraiment !

Vers la fin, par contre, un passage m'a vraiment éclaté, mais je ne peux pas vous en parler, mais l'action était là avec une bonne dose d'humour.


3/5